Espace culturel François Mitterrand - Avenue François Mitterrand - 47550 Boé.
+33 (0)553481082
culture-associations-sports@ville-boe.fr

Auteurs locaux

Auteurs locaux


Alain Beyneix

Enseignant et chercheur associé au CNRS, Alain Beyneix est titulaire d’un doctorat en préhistoire. Il a participé fin des années 90 aux fouilles de la tombe à char de Boé.
>
Ses livres ou ses activités de recherche lui ont valu plusieurs récompenses et distinctions : Prix Luxembourg (1997) et prix Lauzun-Bonnat (2010) de la Société académique d’Agen, Palmes académiques
(2014), médaille d’honneur du Souvenir français (2014) et médaille de la ville de Boé (2018).

Bibliographie succincte :

  • Traditions funéraires néolithiques en France méridionale, Errance, 2003
  • La France des mégalithes, Alan Sutton, 2004
  • La Belle Epoque de l’archéologie, Alan Sutton, 2005
  • Monuments mégalithiques en Aquitaine, Alan Sutton, 2009
  • Le vieil Astaffort, Alan Sutton, 2009
  • Les combats d’Astaffort du 13 juin 1944, Atlantica, 2011
  • L’enfant et la mort dans l’Occident néolithique, Errance, 2018

Jacques Clouché

Jacques Clouché, figure emblématique de notre département, historien et homme de plume reconnu, amateur d’art et de poésie,
ancien sportif, ancien président de l’Agglomération d’Agen, est un homme multiple guidé par la passion, la curiosité et le travail.

Il a publié de nombreux ouvrages sur le poète Jasmin et sur la franc-maçonnerie. Historien méticuleux, il vient de publier
le Dictionnaire biographique des élus de Lot-et-Garonne ». Un ouvrage de 816 pages comprenant 1350 notices de la Révolution à nos jours.

Bibliographie succincte :

  • Jasmin Vrai, itinéraire d’un homme de bien, 1994
  • Jasmin, mes souvenirs. Ed. Loubatières, 1998
  • La franc-maçonnerie en Lot et Garonne. Ed. D’Albret, 2010
  • Les étés de l’Amitié, chronique de l’athlétisme en Lot-et-Garonne,

Huguette Conilh

Auteur lot-et-garonnaise de romans et de nouvelles, Huguette Conilh écrit depuis l’enfance. Elle a grandi au milieu des terres et tire son inspiration de
ces libres espaces. Ils lui ont permis de plonger au cœur de l’essentiel : regarder l’autre tel qu’il est et non tel qu’il paraît être.

Bibliographie succincte :

  • Mirador tête de mort, aux éditions La boîte à bulles
  • Panthers in the hole
  • Un juste, aux éditions la boîte à Bulle

https://huguetteconilh.wordpress.com/


David Djaiz

David Djaïz est né le 10 décembre 1990 à Agen. Ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (où il est entré cacique en 2010) et de l’École
nationale d’administration, il est actuellement haut fonctionnaire. Titulaire d’un master 2 de philosophie politique de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,
il a conduit des recherches sur la genèse de la théorie politique moderne (Hobbes, Machiavel). En 2017, il a publié son premier livre, La guerre civile n’aura pas lieu (éd. du Cerf),
dans lequel il confronte le défi du djihadisme « homegrown » aux différentes approches philosophiques de la guerre civile et du dissentiment. Il enseigne depuis 2017 à l’IEP de Paris au
sein du programme « Humanités politiques ». David Djaïz est, en 2018, l’un des jurés du prix Wepler, qui compte parmi les grands prix de la rentrée littéraire.

Bibliographie succincte :

  • La guerre civile n’aura pas lieu, Paris, Le Cerf, 2017

Jean-Louis Guidez

Aujourd’hui journaliste honoraire, Jean-Louis Guidez a débuté à La Voix-du-Nord avant de poursuivre sa carrière à La-Dépêche-du-Midi.
Il consacre sa retraite à l’écriture de livres qui s’attachent aussi bien au Pas-de-Calais, sa région d’origine, celle des mineurs de fond, et à sa terre d’adoption qu’est le Lot-et-Garonne.
Il y décrit tout à tour les particularismes locaux et les traditions, du Nord comme du Midi .

Bibliographie succincte :

  • Lot-et-Garonne et traditions, Elystis, 2000
  • Les beffrois d’acier, Nord-avril, 2005
  • Les pénitents du grisou, Nord-avril, 2008
  • Risques et terrils, Ravet-Anceau, 2013
  • Les palombières de Klaus, Editions des régionalismes, 2014
  • Le chemin Delacroix, Edition du Bord du Lot, 2017
  • Eclats d’histoire du 6 juin 1944, Editions des régionalismes, 2018

Jean-Pierre Koscielniak

Professeur d’histoire et chercheur au Passage-d’Agen, Jean-Pierre Koscielniak est l’auteur de nombreux travaux sur la Seconde Guerre mondiale en Lot-et-Garonne
parmi lesquels, en collaboration, Vichy en Aquitaine (Éditions de l’Atelier, 2011) et Été 1944. La Libération du Lot-et-Garonne et de la Gironde rattachée (Privat, 2015, Prix Brives-Cazes).
Plus récemment, il a publié une biographie remarquée du célèbre gestapiste agenais Prosper Delpuch, alias « Bouboule », éclairant d’une lumière crue la contribution d’autochtones à la
stratégie répressive allemande.

Bibliographie succincte :

  • Il pleut mais l’été viendra. La Résistance en Pays d’Albret
  • Eté 1944 : La Libération du Lot-et-Garonne et de la Gironde rattachée
  • Vichy en Aquitaine 1940-1944
  • Vendanges de bronze : L’enlèvement des statues en Lot-et-Garonne sous le régime de Vichy

Chistine Le Meur Malgarini

Enseignante de son métier, Chistine Le Meur Malgarini est aussi auteure et peintre à ses heures. Ses livres,
recueils de nouvelles ou petits romans, sont inspirés par ses voyages, ses rencontres avec les femmes et les hommes rencontrés au cours de ses périples.

Bibliographie succincte :

  • Arrêt sur images – La fontaine secrète ; 2009
  • La clameur de Castillou
  • Trait d’union
  • Des ailes pour Eolia (roman)
  • Orientation (roman)

Francette Ollier-Blanc

Mariée, mère et grand-mère, elle vis en Lot-et-Garonne (La Croix Blanche), mais est originaire de Duras. Elle est retraitée de l’Education Nationale (Conseillère pédagogique).
Elle est l’auteur d’ouvrages pédagogiques (histoire-géographie) précédemment édités au CNED ainsi que de diverses nouvelles et poésies.

Bibliographie succincte :

  • « Sale temps au pays de Marguerite » Edité en 2016 aux Editions Bordulot.
    Ce roman a obtenu le « Prix de l’éditeur 2016 ». Il s’agit d’un roman à caractère policier et régional, dont l’intrigue se passe dans les environs de Duras.
  • « Les Chemins de Mal-y-fait » Edité en 2017 aux Editions Bordulot.
    Roman policier dont l’intrigue se déroule à Agen et dans ses environs, au bord du Canal.

Alain Paraillous

Issu d’une longue lignée de gens de la terre, Alain Paraillous est resté viscéralement attaché tout au long de sa vie au monde paysan qu’il a connu dans son enfance.
Un monde qui, au début des années 50 sur les coteaux de Saint-Pierre de Buzet dans le Lot-et-Garonne, ressemblait encore à celui d’Alain-Fournier ou de Louis Pergaud. Devenu professeur de lettres,
il a exercé toute sa carrière au lycée d’Aiguillon, à deux lieues de son village qu’il n’a jamais pu se résoudre à quitter, partageant son temps entre la classe et les vignes familiales.
Auteur de romans historiques ou de terroir, il s’intéresse maintenant à la littérature de jeunesse, avec plusieurs ré-écritures de classiques : Cosette, Gavroche de Victor Hugo ; Rémi,
de Hector Malot ; Fadette, de George Sand.
Il a également écrit « l’histoire de France racontée aux enfants et à leurs parents » en 2015.

Bibliographie succincte :

  • L’école d’autrefois, 2013
  • Le bois des serments, 2014
  • L’histoire de France racontée aux enfants et à leurs parents, 2015
  • Les fleurs de pierre, 2016
  • Les diables de la sablière, 2017
  • Anthologie polissonne : petites histoires indécentes de la littérature, 2018

Ivan P. Nikitine

Né à Agen, Ivan Nikitine a enseigné le russe pendant dix-sept ans au lycée Palissy. Aujourd’hui à la retraite, il peut s’adonner à l’écriture en toute liberté.
Il est poète, dramaturge et traducteur.
Auteur de dix-huit ouvrages, il a également publiés de nombreux poèmes dans des revues.
En 2013, il est approché par Milan pour créer de nouveaux héros pour la jeunesse.

Bibliographie succincte :

  • La parole oubliée, 2013
  • A l’écoute des sentiers de la mémoire, 2013
  • Me vuelvo… ; avec sous le bras un petit livre ouvert, 2015
  • Aux confins de l’embellie, 2017

Yvonne Robert

Yvonne Robert est née à Oran (Algérie). Retraitée, c’est dans le Lot-et-Garonne, au Mas d’Agenais, qu’elle s’est retirée pour vivre et se consacrer à l’écriture.
Après La liseuse, paru en 2015, elle signe son deuxième roman, Si seulement on avait pris l’autoroute !

Bibliographie succincte :

  • La liseuse, 2015
  • Si seulement on avait pris l’autoroute, 2016

Janine Sitjar

Née à Lalinde, en Dordogne, Janine Sitjar vit à Agen, où elle fut professeur de philosophie et de communication, après des études à Toulouse. Elle a écrit « Les larmes de Bagdad » et « Eloge du maître saucier de Villeneuve-sur-Lot ».

Bibliographie succincte :

  • Les larmes de Bagdad, 2005
  • Eloge du maître-saucier de Villeneuve-sur-Lot, 2012